IVT

Les injections intra vitréennes sont recommandées pour l'oedème maculaire avec une grande efficacité. La surveillance est basée sur l'acuité visuelle et l’OCT. L’angiographie à la fluorescéine permet de détecter la présence ou l'extension de zones nécessitant du laser thermique. Votre ophtalmologiste vous expliquera chaque étape du traitement et de sa surveillance ainsi que le bilan général à faire.
 

Examens

L'injection intra vitréenne est réalisée en position allongée sur le dos ou demi assis aprés collyre anesthésiant puis désinfection des paupières et de la surface oculaire.  Le visage est recouvert par un champ opératoire stérile, et un écarteur à paupières stérile est mis en place. L’injection ne dure que quelques secondes On utilise une aiguille très fine introduite à travers la sclère (blanc de l’œil), à un endroit précis où l’on peut pénétrer dans l’œil sans danger pour les structures oculaires. L'IVT est indolore dans la très grande majorité des cas. Selon le produit injecté, il peut arriver de voir quelques taches dans le champ visuel, pendant quelques heures à quelques jours, correspondant à la présence du produit dans le vitré (le gel transparent qui remplit l’œil derrière le cristallin) ou de quelques petites bulles d’air. Les taches se résorbent habituellement en quelques jours ou quelques semaines, mais peuvent persister. L’efficacité du médicament injecté sera évaluée ultérieurement par votre ophtalmologiste.  (D’après la fiche d'information SFO) La complication la plus rare est l'infection qui se manifeste par une baisse de la vision, des douleurs et une rougeur de l’œil. Si vous perceviez ces symptômes dans les heures ou les jours qui suivent l’injection, contactez immédiatement votre ophtalmologiste ou le centre hospitalier le plus proche pour être pris en charge sans retard.  
 

Précautions : A lire attentivement